Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Ma maladie de Ménière après Alnus Glutinosa

    Et ici, un audiogramme de Septembre 2015 toujours chez le Dr Bouccara après avoir pris Alnus Glutinosa depuis presque une année.

    "Y a pas photo", n'est-ce pas ?... En effet, remontée spectaculaire de l'audition. Et ce n'est pas tout : plus de vertiges, d'oreilles pleines et autres calamités depuis. Le bonheur, quoi.  Et des prothèses auditives qui ne me sont pas d'une grande utilité (malgré la presbyacousie due à mon grand âge).

    Je persiste donc à penser que pris dès le début de la maladie, ce produit peut faire des miracles. On voit sur cet audiogramme que mon oreille gauche  (la première et la plus atteinte) n'est pas revenue totalement à la normale. Je suppose, comme me l'a dit le Dr Bouccara, qu'elle a été irrémédiablement abîmée par cette maladie de Ménière, puisqu'on sait que cette maladie, à la longue, détruit les cellules ciliées, support de l'audition. C'est pourquoi je redis qu'il vaut mieux prendre ce produit dès le tout début de la maladie.

    Je rappelle donc qu'il s'agit d'Alnus Glutinosa, macérat glycériné 1 DH, en pharmacie et remboursé par la SS

  • Ce qu'il faut demander au pharmacien

    Je vois que Guy n'a (apparemment)  pas acheté le bon Alnus Glutinosa. J'ai pourtant signalé bien souvent dans ce blog le nom complet de ce produit. Aussi, je redis donc à nouveau ici qu'il suffit de demander au pharmacien :

    ALNUS GLUTINOSA, macérat glycériné, 1 DH. Ensuite, bien vérifier si ces indications figurent sur le flacon. Posologie moyenne : 1 goutte par kg de poids en deux fois. C'est uniquement pour les enfants qu'il ne faut pas dépasser 10 gouttes et prendre l'avis du médecin ou du thérapeute.