Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Faisons connaître Alnus Glutinosa auprès de nos ORL

    Comme je l'ai fait en septembre dernier, lors de ma consultation avec mon ORL à l'hôpital La Pitié-Salpétrière à Paris.

    Consultation au cours de laquelle j'ai eu droit à un audiogramme très complet qui en effet, a montré que cette calamité avait totalement disparu chez moi. J'entends même de mieux en mieux. Mon oreille droite est redevenue complètement normale. La gauche,  qui a été la plus touchée est légèrement plus faible, mais  je ne désespère pas la voir revenir au même niveau que l'autre, puisque à chaque audiogramme il y a du progrès. Quant à mon dernier vertige, il date du 15 septembre 2014.  Et il l'ORL) a reconnu que ce mieux était bien  consécutif à la prise de mon produit-miracle, cet Alnus Glutinosa. Il  m'a écoutée attentivement et a noté le nom de ce produit. Le conseillera t-il à ses patients ??... Là est une autre question... Je lui ai dit que j'avais fait part de mon expérience sur internet et il a semblé comprendre que je diffuse l'information. Bref, je l'ai trouvé ouvert et attentif.

    J'ai donc pu lui dire que déjà, certains malades avaient obtenu une amélioration suite à la prise de ce produit. Je pense à Fati, Stéphanie, Lorey des Bois, Olivier F. (qui me donne de ses bonnes nouvelles uniquement par mail). Mais j'ai dû lui dire aussi que c'était beaucoup plus difficile chez  les malades qui avaient des décennies  de Ménière derrière eux. Et qu'à mon avis, il fallait que ce produit soit pris le plus vite possible, dès le début de la maladie, comme ce fut le cas pour moi. Il a acquiescé, ajoutant qu'il fallait en effet "que la maladie soit circonscrite très tôt". Nous comprenons déjà ici que pour les Ménièristes de longue date, Alnus Glutinosa ne soit pas tout puissant. Nous pensons ici à Hervé qui a laissé le commentaire que l'on sait, sur ce blog aujourd'hui même. Sincèrement désolée, Hervé. Mais je vous redis de ne pas perdre courage : comme on ne sait rien de ce produit sur Ménière, puisque je pense être la première qui l'a utilisé pour cette maladie, il n'est pas interdit de penser qu'à la longue, il puisse agir aussi chez vous où le problème est plus ancien, donc courage à vous !

    Nous savons que cette maladie, à la longue, peut détruire les cellules auditives (d'où l'intérêt d'agir tôt, n'est-ce pas...), ce qui explique probablement que même parmi les résultats positifs, certains  ont parfois du mal à retrouver leur audition. Ils n'ont plus de vertige - ce qui n'est déjà pas mal, vous en conviendrez - mais côté audition, ce n'est pas toujours le top.  Ceci dit, il est toujours permis d'espérer, rappelons-nous le jeune Lorey des Bois qui a eu une amélioration après 12 ans de maladie.

    Aussi, j'invite tous les malades de  Ménière qui ont une amélioration à en faire part à leur ORL. Ainsi que ceux qui n'en ont pas, d'ailleurs. Ils pourront ainsi  leur faire part de leur déconvenue et de leurs regrets de n'avoir pas eu connaissance de ce produit plus tôt. Il faut que nos ORL entendent cela. Il est inadmissible que des malades de Ménière continuent de souffrir de cette handicapante maladie alors que Alnus Glutinosa donne des bons résultats quand il est administré dès le début. Il faut qu'on ne puisse plus dire "qu'on ne savait pas".  Les témoignages nous prouvent  en effet qu'on a tout intérêt à prendre ce produit dès les premiers signes de la maladie.

    Personnellement je ne l'avais que depuis 18 mois, mais c'était bilatéral. Je vais très bien maintenant, mon audition est revenue à la normale (la légère baisse de l'oreille gauche ne me gène pas du tout) et je n'ai pas vraiment  besoin de prothèses auditives et regrette, comme je l'ai déjà dit, de les avoir achetées. Si j'avais eu connaissance de ce produit dès le départ, je suis pratiquement certaine que  ces frais m'auraient été évités.

    Chers Méniéristes, n'hésitez donc pas à parler de ce produit à vos ORL, comme certains d'entre vous l'ont déjà fait. Peu importe leurs réponses sceptiques,  l'essentiel est simplement qu'ils sachent qu'il y a peut-être quelque chose qui marche. Aussi bien, en tout cas, que leur médication qui elle, on le sait, ne marche pas vraiment, pour ne pas dire pas du tout.

  • Malades de Ménière : comment ça va ?

    Depuis que vous prenez Alnus Glutinosa ? Je viens une fois de plus, demander à ceux qui ont une amélioration, si petite soit-elle, de bien vouloir nous en faire part. En effet, il me paraît important de  savoir ce que vaut vraiment ce produit (découvert par hasard, ne l'oublions pas) sur la majorité des gens atteints de Ménière. Je sais qu'il y a quelques cas "récalcitrants", avec des décennies de Manière derrière eux, où cela paraît assez difficile ; quoiqu'on ne sait jamais, il suffit peut-être de prendre ce produit un peu plus longtemps... Le résultat, en effet, peut être plus long à se manifester. Rappelons-nous ce jeune, Ménièriste depuis 12 ans,  qui a eu une amélioration au bout de plus de trois mois de traitement. Je les encourage donc à continuer, d'autant plus que ce produit ne présente aucune contre-indication. Pris à des doses raisonnables, bien entendu.

    Mais les autres ? Qu'en est-il depuis que vous vous êtes lancés dans ce traitement ? Avez-vous eu une amélioration ? Même légère ? Ce serait gentil de nous tenir informés. Grand merci à vous.

  • Maladie de Ménière : quand Alnus glutinosa n'est pas suffisant

    Chez moi, Alnus glutinosa a merveilleusement fonctionné. A mon avis, à cause de plusieurs facteurs :

    Son effet sur la vascularisation cérébrale (de la boîte crânienne en général);

    "      "     sur l'hydrops, toujours présent dans le cas de  Ménière ;

    "      "     diurétique ;

    Cette dernière action (diurétique) expliquant qu'il peut aider à faire vider cet hydrops, tout comme le Diamox donné en général pour cette maladie (avec les effets secondaires en moins). La boucle est donc bouclée. Presque la Fontaine de Jouvence.

    Toutefois, nous avons vu ici que certains ménièristes de longue date ont parfois du mal à obtenir des résultats. Je leur conseillerai d'ajouter à l'Alnus glutinosa, deux autres gemmothérapiques : Ribes Nigrum et Vaccinium vitis idaea ; les deux, en Macérat glycériné 1 DH également (les trois peuvent être pris dans le même verre).  Ils sont tous les deux diurétiques et anti inflammatoires. Bonne chance à eux.