Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

MENIERE A MA MANIERE

  • Petite précision concernant Alnus Glutinosa

    On me demande souvent (comme on peut le voir  dans les derniers commentaires) s'il n'est pas dangereux de prendre ce produit continuellement. Ensuite, je constate qu'il y a comme une crainte à "ne pas dépasser la dose prescrite". Par exemple, on s'en tient souvent à une goutte par kg de poids. Et encore !... Je dois préciser ici que c'est surtout pour les enfants qu'on conseille cette dose.

    Aussi, je me permettrai de conseiller à nouveau  de lire l'ouvrage des Dr Teteau et Scimeca : Rajeunir nos tissus avec les bourgeons*,  Guy Trédaniel Editions. On y apprendra que la posologie est assez élastique et que les bourgeons n'ont aucune contre-indication. Et, en plus, qu'il y a un bourgeon pour chaque maladie, ou presque ! Tout pour plaire, non ?... Et d'ailleurs cet ouvrage est presque devenu mon livre de chevet. Vraiment, je le conseille bien sincèrement, il est très, très intéressant. Ce qui n'empêche pas dans tous les cas, une consultation chez son médecin, ne serait-ce que pour établir un diagnostic.

    Mais surtout, ne soyez pas dans la peur, la physique quantique (qui n'a pas spécialement  droit de cité  dans les médias) nous apprend qu'elle peut avoir une influence. Négative, bien entendu. Soyons donc confiants !

    Bonne lecture et bon WE à tous, avec le soleil (il y en a en région parisienne)

    *Beau programme en  perspective, non ?...  Et on y explique bien comment cette "magiciennerie" s'effectue dans l'organisme.

     

     

     

  • Non, ce n'était pas la dernière...

    Bonjour à tous, amis ménièristes,

    Voici une note supplémentaire pour rappeler, ou signaler aux nouveaux venus qui me donnent parfois des nouvelles  par mail, que pour mon cas personnel, j'ai pris cet Alnus glutinosa en même temps que de l'eau Violet, je diluais même les gouttes dans un demi verre de cette eau.

    Je rappelle que j'ignore totalement si c'est le mélange des deux qui a abouti à ce bon résultat (j'ai presque  retrouvé l'intégralité de mon audition, et je peux vivre sans prothèse après les avoir, hélas, achetées)je constate seulement. Je rappelle aussi que cette eau est vendue par les Laboratoires Marcel Violet à Paris dans le 9ème. On  trouve les coordonnées exactes par google. Peut-être une expérience à tenter pour les Franciliens ?... A noter que nous avons pu constater que l'Alnus pris seul donne déjà des bons résultats. Peut-être seraient-ils encore meilleurs avec cette eau ?... C'est une question sans réponse. Et c'est à chacun d'en décider.

    Parfois on me demande si il faut arrêter le traitement prescrit par l'ORL pour prendre les gouttes d'Alnus. Pas du tout, et même surtout pas, on peut prendre les deux en même temps.  Moi, j'ai arrêté le traitement médical quand j'ai été bien stabilisée au point de vue Ménière. Par contre, je prends toujours des gouttes, puisque l'Alnus est un bon anti-inflammatoire et pour prévenir une éventuelle rechute. J'ai simplement baissé un peu la dose.

    Bonne nuit à tous, et n'hésitez pas à donner des nouvelles, par le blog ou par mail.

     

  • Dernieres nouvelles

    Bonjour à tous,

    Deux mots pour vous dire que cette note sera la dernière. En effet, j'ai revu mon ORL récemment et il a trouvé - audiogramme à l'appui - qu'il n'y avait aucun changement par rapport à l'année dernière : en deux mots, je vais toujours très bien et n'ai plus aucun signe de Ménière depuis deux ans maintenant. Je peux donc dire que Alnus glutinosa a été très bénéfique pour moi. Mais, prudente, je continue d'en prendre toujours un peu, d'autant plus que c'est un bon anti-inflammatoire et qu'il ne présente aucune contre-indications.

    Je vous dis donc bonne chance à tous en espérant que ce produit vous sera aussi bénéfique qu'à moi.